#publicitédigitale #marketingdigital

Présentations

Différentes présentations sur les blogs de salariés

DIFFERENTES PRESENTATIONS SUR LES BLOGS DE SALARIES EN LIEN SUR SLIDESHARE ET DAILY MOTION :

http://www.slideshare.net/mariamercantiguerin/lesblogsdesalarismercantidandriaprsentation

http://www.dailymotion.com/video/x7n5qo_egm-session-9-partie-2-m-guerin-a-d_news

LE DEBUT DE NOTRE PREMIER ARTICLE SUR LES BLOGS DE SALARIES

Je travaille sur cette thématique avec ma collègue Aude d'Andria de l'Université d'Evry. Des conférences en France et à l'international pour expliquer le phénomène des blogs de salariés , leur influence sur le management de l'entreprise, les apports mais aussi les risques...

Découvrez le début du premier article de 2008. Depuis, une autre étude sur plus de 300 blogs a été présentée à la journée AFM -IREP avec des développements sur la e-réputation. Tout un programme !

Blogs de salariés : quel(s) échange(s) pour quel(s) dialogue(s) ?

 

Introduction

Manifestation apparue avec le web 2.0, les blogs de salariés se multiplient sur la toile. Toutefois, leur diversité et les différentes raisons de leur émergence amènent un certain nombre de questionnements. Notre problématique est d’étudier comment un nouvel outil issu d’une communication libre peut influencer, remettre en cause ou enrichir des pratiques managériales. Acteurs organisationnels s’associant en vue de mettre en commun leur expérience, les blogs des salariés recouvrent des modes de coopération et des motivations variés. Les réflexions induites par ce type de phénomène se nourrissent de la littérature portant aussi bien sur les réseaux et leurs capacités que sur les technologies de l’information et de la communication (TI). En effet, ces dernières ont rendu accessible grâce à la souplesse applicative du web 2.0 l’utilisation d’Internet par les communautés virtuelles.

Dans un premier temps, nous dresserons une taxinomie des différentes catégories de blogs des salariés. Les blogs sont des réseaux à la fois intra et interorganisationnels, dont la caractéristique première est d’être animée par les salariés eux-mêmes. L’étude de leur taxinomie nous permet de distinguer différentes typologies. Certains sont appuyés et sponsorisés par la direction, d’autres sont créés en réaction au management de l’entreprise. Ils peuvent être assimilés à des communautés de pratique[1] et être classifiées en quatre groupes distincts. Trois de ces groupes sont issus de la typologie des communautés de pratique telles qu’elles sont décrites par Probst et Borzillo (2007) à savoir les communautés axées sur l’expérience opérationnelle, celles appuyées par la direction de l’entreprise et ayant une orientation stratégique, et celles focalisées sur l’espace social. Notre recherche montre qu’il faut adjoindre à cette taxinomie une dernière catégorie que nous nommerons l’espace contestataire (blogs de contestation du management et de défense des intérêts des salariés).

Dans un deuxième temps, nous mettrons en lumière à travers une analyse sémantique des blogs représentatifs de leur catégorie les différentes composantes du discours des blogueurs. En cohérence avec l’objet de recherche, il a été fait le choix d’explorer la blogosphère des salariés comme matériau initial. L’analyse des discours s’inscrit dans une perspective de recherche exploratoire. Elle confirme l’émergence du pouvoir des réseaux face aux pouvoirs hiérarchiques.

Dans une troisième partie, nous discuterons des premiers résultats en terme d’implications théoriques et managériales. En effet, cette recherche explore les liens entre les nouvelles technologies de l’information et les ressources humaines sous l’angle à la fois de la gestion des compétences que de la gestion des conflits. Elle complète la définition et la taxinomie traditionnellement employées lorsque l’on traite des communautés de pratique. Elle soulève également un certain nombre de questions managériales comme la gestion de l’informel, le pilotage de la communication interne, l’audit social et la conflictualité, l’influence des TIC sur la e-réputation des entreprises et plus spécifiquement sur leur réputation RH.

 

1. Taxinomie des blogs : du travail collaboratif à la contestation

1.1 Les blogs : mise en réseau, interactivité et évaluation

Un blog, contraction de Web log (Maher, 2004, p. B10) est un journal informel en ligne comportant des entrées chronologiques courtes (billets) et incluant généralement des résumés et liens vers d’autres sites. Log signifiant « journal d’événement », le blog tire son attrait d’une mise à jour presque quotidienne. Il est également intégré à un réseau à travers un certain nombre d’outils : les liens permanents qui permettent d’identifier et de faire référence à un seul billet au sein du blog, les commentaires représentant un espace de discussion ouvert et réactif à chaque billet, les liens vers d’autres blogs grâce aux blogrolls c'est-à-dire les blogs ou sites favoris du blogueur. Enfin, les informations du blog sont classées par thématiques et chronologie. Les tags ou mots clés représentatifs des thèmes abordés par le blog sont regroupés en nuage de mots, tandis que les flux RSS[2] (fichiers texte contenant les derniers billets publiés sur un blog) permettent d’être alerté automatiquement de la mise en ligne d’un nouveau billet. Au-delà de l’interactivité rendue possible par la structure même du blog, l’évaluation permanente des billets, des commentaires et des blogs eux-mêmes au sein des wikis, moteurs de recherche ou nombres de liens entrants implique une course à la popularité notamment pour les blogs ouverts à la publicité. Cette course à la fréquentation associée à la traditionnelle liberté de ton du web peut induire un certain nombre de dérives (agressivité des discours, attaques personnelles etc.).

1.2 Blogs et entreprise : opportunités et menaces sur les politiques RH

Au sein de la blogologie, les blogs de salariés bénéficient d’une attention particulière. Néanmoins, ils n’ont jamais été étudiés en tant que tels. Par contre, les dangers et opportunités que les blogs d’une façon générale peuvent représenter pour l’entreprise sur son image RH l’ont été. En effet, comme le souligne Ross (2005, p.4), le développement des blogs a des implications concrètes dans la gestion des ressources humaines et intéresse directement les managers. Il propose une typologie des blogs pouvant avoir un impact sur les politiques RH fondée sur trois axes : l’axe organisationnel, l’axe professionnel et l’axe personnel (tableau 1). Le blog organisationnel repose sur une forte implication de l’entreprise dans la création et la gestion des blogs. Les raisons d’être du blog vont de la facilitation de la communication interne à la transmission des savoirs et des expertises au sein des salariés ou à la maîtrise de la communication corporate auprès des parties prenantes. Le blog professionnel est souvent organisé par l’entreprise tout en laissant une relative liberté aux contenus mis en ligne. Nous citerons le cas d’IBM, qui, au sein de son site, réserve un espace libre aux blogs de ses salariés-experts[3]. Le blog personnel a pour caractéristique d’être totalement indépendant de l’entreprise. De ce fait, les phénomènes d’hostilité à cette dernière sont plus fréquents.



[1] Une communauté de pratique ou CDP est un groupe d’employés qui partagent un intérêt commun pour un thème défini et qui échangent de l’information, du savoir-faire et des expériences à travers les frontières organisationnelles (Wenger, McDermott et Snyder, 2002).

[2] Flux RSS pour really simple syndication

[3] L’entrée sur les blogs des salariés-experts d’IBM se fait à partir du site de ce dernier. Il présente pour chacun son nom, sa photo, son parcours et son expertise technique ainsi que les thématiques de ces billets. Avant de télécharger le blog choisi, IBM précise que l’internaute sort du site officiel d’IBM.