#numérique #innovation #futurs possibles maria mercanti-guérin / docteur en sciences de gestion
#numérique #innovation #futurs possibles

Etats généraux du management 2012

Etats généraux du management 2012

Je participe aux états généraux du management qui traitent du concept de frontières. J'y parlerai des sites Made In France. Le programme est à télécharger ici : 

http://www.etatsgenerauxdumanagement.fr/egm2012/

 

Et voici un extrait de l'intention de communication : 

Quand le Web redécouvre une frontière oubliée: les sites marchands « Made in France »

Maria Mercanti-Guérin Maître de conférences CNAM 40 rue des Jeûneurs 75002 Paris Centre de recherche DMSP, DRM (CNRS UMR 7088), Université Paris Dauphine 01 46 64 06 62 maria.guerin@laposte.net

Vesselina Tossan Maître de conférences UNIVERSITE DE HAUTE ALSACE FSESJ – Campus Fonderie – 16, rue de la Fonderie 68093 MULHOUSE Cedex Tél. : +33 (0)3 89 56 82 44 vesselina.tossan@uha.fr

Quand le Web redécouvre une frontière oubliée: les sites marchands « Made in France »

NOTE DE SYNTHESE

Le développement croissant des sites marchands « Made in France » pose aux managers de l’Internet et plus généralement aux marques commercialisées en ligne une double interrogation. Le positionnement « Made in France » est-il pertinent et attractif pour le consommateur ? Peut-il changer sa perception de la qualité des produits et des sites et générer plus de confiance et donc plus d’intention d’achat ?

La recherche présentée apporte un certain nombre de réponses à ces questions. Une typologie des sites marchands « Made in France » a été effectuée afin de mieux cerner ce phénomène. Une étude quantitative sur près de 150 consommateurs a permis de montrer que le « Made in France » génère de la confiance et influe sur la perception de la qualité des sites et des produits. Néanmoins, le « Made in France » apparaît comme un concept multi-forme qui regroupe des caractéristiques liées au pays d’origine mais également véhicule d’autres valeurs liées aux productions locales et artisanales : écologie, développement durable, commerce équitable.

INTENTION DE COMMUNICATION

La localisation des sites marchands et leur proximité géographique avec le consommateur sont une des grandes tendances du e-commerce. Le succès de Google Express qui donne la possibilité aux artisans commerçants de localiser leurs offres sur Google Map, la création de sites de recommandations sociales qui mixent avis des consommateurs et géolocalisation des magasins, l’intégration d’applications sur le mobile comme celle de Foursquare ou sur les réseaux sociaux comme Facebook Places sont autant d’indications que le Web est un des facteurs essentiels de réussite et de développement de la vie commerciale locale. Ce souci de localisme des acteurs du Web semble dépassé en 2011 par une nouvelle tendance : la production « Made in France » qui a donné lieu ces derniers mois à la création d’un nouvel écosystème. Ce nouvel écosystème est représenté par des sites marchands dont le positionnement repose sur la commercialisation de produits uniquement français.

L’objectif de cette recherche est de mesurer l’impact de ce nouveau positionnement sur le consommateur à travers quatre indicateurs : la perception de la qualité du site, la perception de la qualité du produit, la confiance générée par le site et l’intention d’achat. Après avoir réalisé une typologie des sites de ventes en ligne « Made in France », trois expérimentations ont été réalisées auprès de 148 consommateurs, français, acheteurs de produits en ligne. Ces expérimentations montrent qu’il existe une différence significative sur l’ensemble de ces indicateurs entre un site se réclamant du « Made in France » et un site ne pratiquant pas le « Made in France ».. En résumé, la présentation du positionnement « Made in France » reste essentielle. Elle passe par la création d’un label unique « Made in France » pour les ventes en ligne, une réflexion préalable sur les valeurs de la marque France ainsi qu’une prise en compte de la congruence entre les valeurs d’un secteur et les valeurs du « Made in France ». Ainsi, nos résultats sont à vérifier concernant les produits vidéo ou audio « Made in France ». Par ailleurs, les moyens de présenter son pays d’origine (story telling des producteurs, démonstrations de l’origine 100% France des produits) représentent pour le secteur des ventes en ligne française un chantier de réflexion et de collaboration essentiel.

Bibliographie indicative

Aurier P. et Fort F. (2005), Effets de la région d’origine, du produit, de la marque et de leurs congruences sur l’évaluation des consommateurs : application aux produits agroalimentaires, Recherche et Applications en Marketing, 20, 4, 29-52.

Cordell V.V. (1992), Effects of consumer preferences for foreign sourced products, Journal of International Business Studies, 23, 2, 251-269.

Han C.M. et Terpstra V. (1988), Country of origin effect for uni-national and bi-national products, Journal of International Business Studies, 19, 2, 235-255. Isaac H. et Volle P. (2011), E-commerce : de la stratégie à la mise en œuvre opérationnelle, Pearson 2ième édition, Paris.

Wells J.D., Valacich J.S.et Hess T.J. (2011), What signal are you sending? How Website quality influences perceptions of product quality and purchase intentions, MIS Quaterly, Vol. 35, n°2.